News

News Octobre 2016

Posté par:

En Octobre, profitez de nos promotions sur les imprimantes OKI et apprenez-en plus pour ne pas devenir la prochaine victime d’un virus Ransomware… Votre PC est lent ? Découvrez nos propositions pour améliorer la situation et pourquoi il est important d’entretenir vos ordinateurs. Enfin, nouveauté de cette fin d’année, nous livrons gratuitement vos cartouches d’encre et toners à domicile ou au bureau.

 

Toute l’équipe PC-CALL vous souhaite une excellente journée.

Communication importante : notre ancien numéro de téléphone n’est plus en service. Le 04 275 12 29 a depuis longtemps déjà été remplacé par le 04 277 93 38 dans toutes nos communications. Aujourd’hui il est définitivement hors service.

_______________________________________________________________________________________________________________________

Les promotions OKI PRINTING

photobanner
flyokioct2016_2016-10-03_13-47
_______________________________________________________________________________________________________________________

 

Cartouches et toners pour imprimantes jet d’encre et laser, livrés gratuitement !

okitoner          brothertoner          brotherink

La plupart des cartouches / toners courants de OKI et Brother sont en stock au magasin. Pour les autres références nous disposons d’un stock central avec plus de 15000 références disponibles, dans les marques : OKI, BROTHER, Lexmark, HP, Canon, Epson, Ricoh, Dell, Xerox, OCE, Samsung, Kodak, Fargo-Primera, ….

 

livraisongratuite2

Infos ? Par email à l’adresse contact(at)pc-call.be ou téléphone au 04 277 93 38.

___________________________________________________________________________________________________________________

Un entretien s’impose… Mieux vaut prévenir que guérir !

 

Le temps passe… cela fait déjà plus d’un an que votre pc n’est plus venu à « l’entretien« . Tout comme une voiture, votre pc nécessite un entretien régulier pour son bon fonctionnement et pour augmenter sa durée de vie. Mieux vaut prévenir que guérir !

Pasted Graphic
D’une part, l’accumulation de poussière provoque une surchauffe des composants qui entraine des pannes importantes : carte mère, disque dur…

D’autre part, les petits problèmes logiciels qui s’accumulent au fil du temps peuvent ralentir et endommager votre système d’exploitation windows et demander une réinstallation complète avec sauvegarde de données.

Il est également intéressant d’optimiser les paramètres de votre ordinateur afin d’en augmenter les performances.

Un entretien s’impose !

Concrètement, l’entretien dure en moyenne 3 jours ouvrables suivant le travail à réaliser. Il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous, vous pouvez déposer votre pc à votre meilleure convenance durant les heures d’ouverture du magasin.

Le dépoussiérage intérieur : 19€ tvac

Le petit entretien (dépoussiérage + tests composants + petite optimisation) : 35€ tvac

Le grand entretien (dépoussiérage + tests composants + grande optimisation + désinfection) : 55€ tvac

La réinstallation (Windows + logiciels + tests & burn in) : 70€ tvac

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

L’antivirus, votre meilleur ami !

Votre passage au magasin est également l’occasion de renouveler votre antivirus ou d’améliorer votre protection.

Bullguard protège votre famille et vos données

et optimise 3 ordinateurs pour 54,95€

bullguardboxshot

bullguardshot1

bullguardshot2

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

Mon ordinateur est très lent ! Différents paramètres jouent un rôle dans le ralentissement d’un ordinateur. En voici quelques-uns :

 

 

Une « panne »

1.    Programmes spécifiques qui ralentissent le PC

Par exemple : antivirus non adapté, virus, programmes se lançant au démarrage…

Ces programmes utilisent une partie importante du processeur et de la mémoire ce qui a pour effet de ralentir votre machine.

Solution : supprimer ces programmes indésirables ou inadaptés.

Nos techniciens peuvent nettoyer l’ordinateur lors d’un entretien en magasin.

 

2.    Problème de disque dur

Le disque dur est une pièce très sensible et son taux de panne est très élevé. Lorsqu’un disque dur comporte des secteurs défectueux, l’ordinateur fonctionne toujours mais au ralenti. Si la situation s’aggrave, il ne démarre plus du tout.

Solution : réparer ou remplacer le disque dur (selon le cas) ou encore mieux installer un disque SSD à la place du disque dur actuel, cela permettra une augmentation considérable de la vitesse. (2 à 3 fois) 

à partir de 69€ pièce le SSD + m/o installation

ssdsp

L’ancienneté de l’ordinateur

Un ordinateur « âgé » est souvent lent.

Les logiciels et programmes évoluent sans cesse et demandent de plus en plus de ressources à votre ordinateur.

Solution :

1.    Ajouter un disque SSD. (à partir de 69€ pièce le SSD + installation)

2.    il est parfois judicieux d’ajouter de la mémoire pour améliorer la vitesse de votre ordinateur.

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez-pas à passer en magasin. Nous sommes à votre entière disposition !

Qu’est-ce qu’un SSD ?


_______________________________________________________________________________________________________________________

 


Quelques conseils pour éviter d’être la prochaine victime d’un virus ransomware.

 

Nos techniciens sont à votre disposition pour vous aider à prendre les dispositions nécessaires pour vous protéger au mieux contre ce problème. En Juillet 2015 déjà, nous donnions l’alerte via rtlinfo…

 

rtlinforansom

Consulter l’article source en cliquant ICI

logicielsauvegardebanner

Ransomware, Kezako ?

Un ransomware, rançongiciel ou logiciel de rançon est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer.Un ransomware peut aussi bloquer l’accès de tout utilisateur à une machine jusqu’à ce qu’une clé ou un outil de débridage soit envoyé à la victime en échange d’une somme d’argent. Les modèles modernes de rançongiciels sont apparus en Russie initialement, mais on constate que le nombre d’attaques de ce type a grandement augmenté dans tous les pays.

Le ransomware est la cyber-menace la plus prolifique du moment,  Le 1er trimestre 2016 a connu une croissance de 3 500% dans le nombre de domaines utilisés par des ransomwares, établissant un nouveau record.

Ransomwares

Selon une étude réalisée par Bitdefender aux États-Unis l’an dernier, le ransomware occupe la seconde place des principales préoccupations des les entreprises. Selon les conclusions de cette étude, 13,7% des entreprises interrogées perçoivent le ransomware comme une menace posant des problèmes particulièrement difficiles à résoudre en matière de sécurité. Le rapport montre également que les ransomwares et les rootkits sont perçus comme des questions particulièrement complexes à aborder par les entreprises ayant une expérience limitée dans la gestion des attaques de malwares.

Pour éviter une attaque de ransomware, les experts affirment que tout le monde devrait suivre les recommandations suivantes :

  1. Utilisez un antivirus performant et reconnu.
  2. Vérifiez que tous vos logiciels sont à jour, y compris les systèmes d’exploitation et applications.
  3. Sauvegardez vos données tous les jours, de sorte que vous puissiez restaurer les informations qui ont été chiffrées lors d’une attaque.
  4. Idéalement, en complément, sauvegardez toutes ces données dans un emplacement sécurisé hors site.
  5. En entreprise, segmentez votre réseau : ne placez pas toutes les données sur un même partage de fichiers accessible par tout le monde dans l’entreprise.
  6. Formez votre famille ou votre personnel sur les bonnes pratiques en matière de cybersécurité, en insistant sur le fait qu’il ne doit pas ouvrir de pièces jointes ou de liens provenant de sources inconnues.
  7. En entreprise, réalisez une analyse de la menace en coopération avec votre expert en sécurité pour passer en revue le niveau de cybersécurité tout au long du cycle d’utilisation d’un appareil ou d’une application en particulier. Demandez aux équipes de sécurité de l’information d’effectuer des tests de pénétration pour déceler d’éventuelles vulnérabilités.

Le ransomware était déjà vu comme une menace majeure dans la liste des prévisions en matière de cybersécurité pour 2016 En mars dernier le ransomware KeRanger ciblait les utilisateurs de Mac OS, une première ! Cela confirmait ainsi les prédictions de Bitdefender sur l’expansion des ransomwares à de nouveaux systèmes d’exploitation en 2016.

« Nous connaissons déjà les ransomwares pour Linux, Windows et Android. Ce n’est qu’une question de temps pour Mac OS », précisait-il en décembre 2015. « Les ransomwares ciblent à la fois les particuliers et les entreprises ; et les versions de 2016 ne feront pas que chiffrer les fichiers et demander une rançon, mais diffuserons également tous les documents sur Internet si la rançon n’est pas payée. Comble de l’ironie, la victime sera en mesure de récupérer ses fichiers chiffrés… une fois qu’ils auront été téléchargés sur Internet et accessibles par tout le monde, souvent dans le but d’humilier la victime ».

« Le ransomware est probablement la menace la plus insoluble pour les internautes depuis 2014 et il restera l’un des dangers les plus importants de la cybercriminalité en 2016 », note Bitdefender. « Alors que certains opérateurs préfèrent l’approche de chiffrement des fichiers, certains groupes plus innovants se concentreront sur le développement de « l’extortionware » (des malwares bloquant les comptes sur différents services en ligne ou qui rendent publiques les données stockées localement). Courant 2016, les ransomwares de chiffrement de fichiers vont très probablement s’étendre également à Mac OS X ».

L’année dernière, les rapports ont souligné que des millions d’utilisateurs ont été victimes de CryptoWall version 3.0 (et encore beaucoup ne se sont pas répertoriés officiellement), ce qui a permis d’alimenter les comptes bancaires des cybercriminels, pour un montant qui atteindrait, selon les estimations, plus de 310 millions d’euros.

0